Les modèles d'intégration


Les intégrations sont des processus de mise à jour des bases Product name - ev itsm.png à partir de données tierces (fichier CSV, base de données, annuaire) ; elles sont utilisées pour synchroniser les données entre une application tierce et Product name - ev itsm.png (ex. : Annuaire des employés).

Une intégration :

  • s'appuie sur un modèle permettant la correspondance entre les données tierces et des points d'entrée dans Product name - ev itsm.png (champs d'un connecteur se rapportant à un même objet Product name - ev itsm.png) ;
  • indique le type d'actions à réaliser sur la base Product name - ev itsm.png : création de nouveaux enregistrements et/ou mise à jour d'enregistrements existants. Note : La recherche de l'existence d'un enregistrement dans la base Product name - ev itsm.png s'effectue depuis une clé d'unicité bâtie à partir des points d'entrée du connecteur ;
  • peut être précédée de différents traitements :
    • traitement de transcodage lancé depuis le modèle, pour normaliser les données tierces avant de les intégrer (principalement pour les tables de référence, afin d'éviter de "polluer" la base Product name - ev itsm.png avec des valeurs ayant des orthographes sensiblement différentes) ;
    • traitement de préimport pour exécuter des scripts SQL avant l'exécution du modèle (ex. : Remise en forme / Suppression / Normalisation de données, Delta).
  • est exécutée via l'ordonnanceur Product name - ev itsm.png et peut être immédiate ou planifiée - l'intégration apparaît dans les tâches planifiées ;
  • génère un log d'intégration indiquant les enregistrements ajoutés/modifiés dans la base Product name - ev itsm.png et les éventuelles erreurs ;
  • est associée à un dossier, permettant d'organiser les intégrations suivant leur fonction.

Exemples

  • Création d'un modèle d'intégration s'appuyant sur un connecteur Employés :
    • Points d'entrée du connecteur : nom, prénom, matricule, localisation...
    • Modèle d'intégration : correspondance entre l'information tierce name et le point d'entrée Nom

1. Clé d'unicité : bâtie à partir des points d'entrée Matricule ou E-mail ; elle permet d'identifier chaque employé de façon unique dans la table Employé.

2. Exécution d'un traitement de transcodage avant l'intégration des données dans la table Civilité : transformation des valeurs madame et Me en Mme.

  • Association des photos aux employés via un modèle d'intégration basé sur le connecteur Employés avec photos -  Open url.png voir  Description

      Open url.png  voir  Autres exemples de Clé d'unicité et de Transcodage

Remarques

  • Les connecteurs :
    • La liste des connecteurs est exhaustive et est livrée par Logo - EasyVista.png ; vous ne pouvez pas en ajouter.
    • Le contenu de chaque connecteur est défini par Logo - EasyVista.png ; vous ne pouvez pas le modifier.
    • Les champs d'un connecteur appartiennent à la table principale de l'objet Product name - ev itsm.png traité, auxquels peuvent s'ajouter des champs appartenant à des tables liées.

      Example documentation icon FR.png  Connecteur Matériel : comprend les champs de la table Matériel mais également le champ Statut d'un matériel appartenant à la table liée Statut

  • Les règles de transcodage :
    • Elles sont conservées dans la base Product name - ev itsm.png et consultables via le menu Intégration > Transcodage.
    • Elles sont gérées au niveau des champs du connecteur et modifiables depuis chaque modèle d'intégration utilisant l'un des champs transcodés : Sheet full icon.png indique qu'au moins une valeur de transcodage existe pour un champ de la source tierce et permet un accès direct à l'écran de définition.
    • La clé d'unicité est bâtie à partir des valeurs transcodées des points d'entrée du connecteur.
  • Erreurs pouvant se produire à l'enregistrement d'un modèle d'intégration :
    • Rattachement d'un point d'entrée du connecteur à plusieurs champs de la source tierce.

      Example documentation icon FR.png  Point d'entrée du connecteur e-mail rattaché à 2 champs de la source tierce : login et courriel

    • Rattachement d'un point d'entrée de la source tierce à plusieurs champs du connecteur.

      Example documentation icon FR.png  Champ de la source tierce Téléphone rattaché à 2 points d'entrée du connecteur : phone et mobile

    • Absence de clé d'unicité.
  • Si l'intégration ne se déclenche pas, vérifiez que l'ordonnanceur est démarré et correctement paramétré -  Open url.png  voir  Procédure

   Open url.png  voir  Comment choisir le bon outil pour automatiser votre intégration ?

Attention

  • Dans le cas d'une intégration massive de données provoquant de nombreuses mises à jour dans la base Product name - ev itsm.png :
    • effectuez au préalable une sauvegarde de la base afin de pouvoir récupérer les anciennes données si des erreurs se produisent ;
    • réalisez l'intégration sur la base Test avant de l'effectuer sur la base Production.
  • Si vous automatisez l'exécution d'une intégration à partir d'un fichier CSV, assurez-vous que ce dernier soit toujours disponible au même emplacement (dans un répertoire prédéfini du serveur web Logo - EasyVista.png), avec le même nom et la même structure.

Best Practice big icon.pngBonnes pratiques

  • Pour éviter tout risque de lancement simultané de la même intégration via l'ordonnanceur Product name - ev itsm.png et via l'outil smoIntegration, n'utilisez pas le même modèle : dupliquez le modèle initial et renommez la copie en indiquant qu'il s'agit d'un modèle à l'usage exclusif de smoIntégration.
  • Pour faciliter la correspondance entre les points d'entrée du connecteur et des données d'un fichier CSV, saisissez une ligne d'en-tête dans ce fichier. Sinon, les champs sont identifiés par les valeurs lues sur la première ligne.

    Example documentation icon FR.png  

    • Fichier CSV avec une ligne d'en-tête : Nom, Prénom
    • Fichier CSV sans ligne d'en-tête : Durand, Pierre
  • Veillez à bien définir la clé d'unicité permettant de retrouver un enregistrement unique dans la table principale du connecteur.
  • Par défaut, l'intégration se fait dans la langue de l'utilisateur connecté.
    • Soit effectuez manuellement la traduction des libellés multilingues que l'intégration n'a pas permis de mettre à jour. Note : Consultez le log d'intégration pour identifier les tables de référence concernées.
    • Soit lancez une intégration dans chacune des langues souhaitées à partir de fichiers traduits et en utilisant une clé d'unicité identique et indépendante de la langue.
  • Pour limiter le nombre de corrections manuelles sur les données Product name - ev itsm.png après intégration, corrigez au maximum la source tierce en suivant les recommandations ci-dessous avant de lancer l'intégration.
    • Attribuez une valeur par défaut aux champs n'ayant pas de valeur dans la source tierce :
      • Renseignez cette valeur pour l'ensemble des champs obligatoires dans Product name - ev itsm.png afin d'éviter des erreurs à l'intégration.
      • Renseignez une valeur facilement identifiable pour repérer les champs à compléter manuellement après l'intégration car l'information n'est pas disponible avant de lancer le traitement.

        Example documentation icon FR.png  Repérer les employés sans date d'entrée dans la société  -->  saisissez la valeur par défaut 99/99/9999 dans le champ Entré le

    • Pour les valeurs relatives à des arborescences (ex. : localisations, entités, catégories) et à des cases à cocher :
      • Préférez une clé d'unicité bâtie à partir des identifiants plutôt qu'à partir d'une chaîne de caractères : cela garantit une modification de l'entrée existante dans la table et non la création d'une nouvelle entrée.

        Example documentation icon FR.png  La localisation 07 = Bureau 1 est modifiée en Bureau 001

        • La localisation est recherchée à partir de l'identifiant 07 : elle est trouvée ==> la chaîne est modifiée.
        • La localisation est recherchée à partir de la chaîne Bureau 001 : elle n'est pas trouvée ==> création d'une nouvelle entrée Bureau 001 ; l'ancienne chaîne Bureau 1 n'est pas modifiée.
      • Séparez les niveaux des arborescences par le caractère /.

        Example documentation icon FR.png  Localisation Pays / Ville / Étage / Bureau  -->  valeurs dans la source tierce : France/Paris/2/205, Canada/Québec/5/513, ...

      • Saisissez la valeur 1 pour une case cochée et la valeur 0 pour une case non cochée.

        Example documentation icon FR.png  Employé ayant une fonction de validateur financier  -->  valeurs dans la source tierce : 1 = case Validateur cochée dans Product name - ev itsm.png

  • Consultez la liste des valeurs déjà transcodées avant de définir une nouvelle règle de transcodage (écran Intégration > Transcodage).
  • Consultez le log d'intégration à la fin du traitement ; si les erreurs sont trop nombreuses, reprenez un backup de la base Product name - ev itsm.png, corrigez la source tierce et relancez l'intégration.
  • Lorsque le déclenchement d'une intégration A dépend de la fin d'exécution d'une intégration B dont la durée de traitement est aléatoire (variabilité due à la volumétrie, au temps d'accès…), planifiez un séquencement entre les modèles plutôt que de définir une périodicité à heure fixe pour l'intégration A (action Schedule icon.png via le menu Intégration > Modèles d'intégration - sélectionnez l'option Dépend de).

Description des écrans

Modèles d'intégration

Accès menu : Intégration > Modèles d'intégration

Étape 1 : Définition du modèle

       Integration model - step 1.png

Nom du modèle : Nom du modèle d'intégration.

Nom du dossier : Nom du dossier d'intégration où est sauvegardé le modèle.

Mise à jour : Type de mise à jour à réaliser sur la table principale du connecteur :

  • Ajouter et modifier : les nouveaux enregistrements sont créés dans la base Product name - ev itsm.png ; les enregistrements existants sont mis à jour ;
  • Modifier seulement : les enregistrements existants sont mis à jour dans la base Product name - ev itsm.png ; les nouveaux enregistrements ne sont pas créés ;
  • Ajouter seulement : les nouveaux enregistrements sont créés dans la base Product name - ev itsm.png ; les enregistrements existants ne sont pas mis à jour.

Type de données : Provenance des données tierces :

  • CSV : Fichier texte au format CSV ; cliquez sur [ TÉLÉCHARGER ] pour le sélectionner. Note : Si vous téléchargez un fichier Excel, sauvegardez-le au préalable au format CSV ;
  • datasource : Base de données ; cliquez sur [ DÉFINIR ] pour paramétrer les éléments nécessaires à la connexion à la base et à l'extraction des données. Note : La chaîne de connexion dépend du serveur sur lequel est installée la base -  Open url.png  voir http://www.connectionstrings.com/ :
    • Provider = sqloledb (dans le cas de SQL serveur)
    • Data Source = nom du serveur contenant la base\nom de l’instance
    • Initial Catalog = nom de la base de données
    • User Id = identifiant de connexion à la base
    • Password = mot de passe de connexion à la base

Example documentation icon FR.png 

  • SQLSERVER : ( Provider=sqloledb;Data Source=SERVERNAME;Initial Catalog=DATABASENAME;User Id=USERNAME;Password=PWD; )
  • ORACLE : ( username/pwd@servername )

Langue : Langue dans laquelle sont écrites les valeurs tierces. Par défaut, la langue sélectionnée est celle de l'utilisateur connecté.

Nom du connecteur : Connecteur utilisé pour bâtir le modèle d'intégration.

Prendre la première ligne comme entête (Note : Uniquement pour un fichier CSV) : Indique si la première ligne du fichier contient les libellés des champs (case cochée) ou des valeurs (case non cochée).

Créer un log (Note : Uniquement pour un fichier CSV) : Indique si un fichier de log avancé doit être créé à la fin de l'intégration. Ce fichier contient la requête SQL créée automatiquement pour intégrer les données du fichier dans la base Product name - ev itsm.png.

Étape 2 : Correspondance entre la source tierce et Product name - ev itsm - big.pngev|Service Engine

       Integration model - step 2.png

Source : Liste des champs de la source tierce.

Destination : Liste des champs du connecteur. Pour chaque champ de la colonne Source, sélectionnez dans la colonne Destination le champ auquel il correspond dans la base Product name - ev itsm.png.

Valeur par défaut (Note : Uniquement si la correspondance Source-Destination est renseignée) : Valeur à enregistrer dans la base Product name - ev itsm.png si aucune valeur n'est définie dans la source tierce.

Étape 3 : Définition des propriétés de champs de la source tierce

       Integration model - step 3.png

Champ d'unicité (Note : Uniquement pour les champs de la table principale du connecteur non référencés dans des tables liées) : Champs du connecteur définissant la clé de recherche unique des enregistrements dans la base Product name - ev itsm.png. Le nombre de champs clés requis est indiqué dans l'entête de la colonne.

Insertion automatique (Note : Uniquement pour les champs des tables liées) : Lorsque la valeur de la source tierce n'existe pas dans la table liée de Product name - ev itsm.png (généralement, les tables de référence), indique si un nouvel enregistrement est créé dans cette dernière (case cochée) ou non (case non cochée).

Example documentation icon FR.png  Dans le modèle Matériels, le champ Marque appartient à la table liée Marque (table de référence de Product name - ev itsm.png) ; la source tierce contient la marque ABC qui n'existe pas dans cette table :

  • case cochée : la marque ABC est créée au moment de l'intégration ;
  • case non cochée : la marque ABC n'est pas créée.

Désaffecter si vide (Note : Uniquement pour les champs des tables liées et non arborescents) : Lorsque la valeur de la source tierce n'est pas renseignée, indique si l'enregistrement existant dans la table liée de Product name - ev itsm.png doit être est supprimé (case cochée) ou non (case non cochée).

Transcodage : Permet de définir les règles pour réécrire la valeur de chaque champ de la source tierce avant de l'intégrer dans la base Product name - ev itsm.png

  • Cliquez sur l'une des icônes ci-dessous pour ouvrir la fenêtre de transcodage : les règles déjà définies pour le connecteur sont affichées.
    • Sheet full icon.png : au moins une valeur de transcodage a déjà été saisie pour le champ ;
    • Sheet empty icon.png : aucune valeur de transcodage n'a été saisie pour le champ.
               Integration model - step 3 - Transcription.png
    • Valeur (source) : valeur du champ contenue dans la source tierce (ex. : madame) ;
    • Valeur référence (destination) : valeur réécrite, à intégrer dans la base Product name - ev itsm.png (ex. : Mme).
  • Pour consulter les valeurs ayant déjà été transcodées : Intégration > Transcodage.
             Integration model - Transcodage.png

Logs d'intégration

       Integration model - Logs.png

Accès menu : Intégration > Log d'intégration

Modèle d'intégration : Nom du modèle d'intégration.

Statut : Statut actuel de l'intégration, mis à jour automatiquement à la fin de celle-ci.

Date de début : Date/Heure à laquelle a débuté l'intégration.

Durée (H:M:S) : Durée de l'intégration, exprimée en heures/minutes/secondes/millisecondes.

Connecteur : Nom du connecteur utilisé lors de l'intégration des données.

Champ d'unicité : Nom des champs utilisés comme clé d'unicité dans le modèle d'intégration, séparés par des points-virgules.

Type de données : Provenance des données tierces :

  • CSV : Fichier texte au format CSV ;
  • datasource : Base de données.

Qté lignes : Nombre d'enregistrements total traités au cours de l'intégration.

Intervenant : Nom de l'utilisateur qui a lancé l'intégration.

Qtés lignes ajoutées : Nombre de nouveaux enregistrements insérés dans la base Product name - ev itsm.png au cours de l'intégration. Pour visualiser précisément les enregistrements modifiés à l'intérieur d'une table, allez sur l'onglet Enregistrements.

Qtés lignes modifiées : Nombre d'enregistrements modifiés dans la base Product name - ev itsm.png au cours de l'intégration. Pour visualiser précisément les enregistrements modifiés à l'intérieur d'une table, allez sur l'onglet Enregistrements.

Liste des onglets

Enregistrements : Pour chaque table mise à jour au cours de l'intégration, affiche le nombre d'enregistrements ajoutés et modifiés. Pour consulter le détail des enregistrements, cliquez sur Display popup icon.png/

Erreurs : Liste des erreurs survenues au cours de l'intégration. Le numéro de ligne fait référence à la ligne dans le fichier de données ayant servi à l'intégration.

Procédures et Assistants

Comment créer un modèle d'intégration

CreationProcedure

Étape 1 : Création du modèle

1. Allez sur le menu Intégration > Modèles d'intégration.

2. Cliquez sur + Nouveau.

Étape 2 : Définition des propriétés générales du modèle

1. Saisissez le nom et le dossier du modèle.

2. Sélectionnez le type de mise à jour souhaité.

3. Indiquez la provenance des données tierces.

  • Intégration d'un fichier
    • Sélectionnez le type de données CSV.
    • Cliquez sur Télécharger et sélectionnez le fichier.
  • Intégration des données d'une base
    • Sélectionnez le type de données datasource.
    • Cliquez sur Définir.
    • Renseignez l'instruction de connexion à la base.
    • Saisissez la requête SQL de recherche des données à intégrer.

4. Sélectionnez le connecteur.

5. (Optionnel) Pour un fichier CSV, indiquez les options souhaitées pour les champs Prendre la première ligne comme entête et Créer un log.

6. Cliquez sur Suivant.

Étape 3 : Correspondance entre les champs du connecteur et les champs de la source tierce

1. Sélectionnez chaque champ du connecteur (colonne Destination) correspondant à chaque champ tiers (colonne Source).

  • Pour ignorer certains champs tiers  :
    • Cochez la case correspondante en début de ligne.
    • Cliquez sur Minus icon.png.
      Les champs ne sont pas supprimés : seule la correspondance n'est pas établie.
  • Pour recréer la liaison sur un champ tiers ignoré précédemment :
    • Cliquez sur Plus icon.png pour ajouter une nouvelle ligne.
    • Sélectionnez le champ dans la liste déroulante Source.
    • Indiquez la correspondance dans la colonne Destination.

2. Cliquez sur Suivant.

Étape 4 : Saisie des valeurs de transcodage

1. (Optionnel) Consultez les valeurs déjà transcodées via l'écran Intégration > Transcodage

2. Cliquez sur Sheet full icon.png ou Sheet empty icon.png en regard du champ Source à transcoder.

3. Indiquez la valeur contenue dans la source tierce : colonne Valeur (source).

4. Indiquez la valeur à écrire dans la base Product name - ev itsm.png : colonne Valeur référence (destination).

5. Cliquez sur Enregistrer.

6. Fermez la fenêtre.
Sheet full icon.png est affiché en regard du champ Source transcodé.

Ajout d'une valeur de transcodage pour le champ

  • Cliquez sur Plus icon.png.
  • Renseignez la valeur comme précédemment.

Suppression d'une valeur de transcodage

  • Cochez la case en regard de la ligne.
  • Cliquez sur Minus icon.png.
     

Étape 5 : Sauvegarde du modèle

1. Cliquez sur Terminer.

2. (Optionnel) Corrigez les erreurs signalées en rouge.
L'étape concernée est automatiquement affichée.

Modification ultérieure du modèle

  • Allez sur le menu Intégration > Modèles d'intégration.
  • Cliquez sur Edit icon.png en regard du modèle.
EndCreationProcedure

Comment lancer une intégration

Best Practice icon.png  Effectuez au préalable une sauvegarde de la base Product name - ev itsm.png, surtout en cas d'une intégration massive de données.

Étape 1 (optionnelle) Vérification du paramétrage du modèle avant son exécution

1. Allez sur le menu Intégration.

2. Cliquez sur Edit icon.png en regard du modèle.

3. Passez aux travers des étapes via Suivant.

4. Cliquez sur Lancer à la dernière étape.

Étape 2 : Exécution du modèle d'intégration

1. Allez sur le menu Administration > Modèles d'intégration d'un module.

2. Cliquez sur Execute icon.png en regard du modèle souhaité.

3. Suivez les instructions ci-dessous suivant le type d'intégration.

  • Intégration depuis un fichier de données CSV :
    • Indiquez la source de données tierce.
    • Cochez la case Créer un log pour générer un log d'intégration.
    • Cliquez sur Télécharger.
  • Intégration depuis une base de données :
    • Le traitement est lancé directement.

4. Cliquez sur Fermer lorsque l'intégration est terminée (indicateurs d'avancement à 100 %).
L'écran des logs d'intégration est affiché.

Étape 3 : Correction des erreurs

1. Cliquez sur Display popup icon.png en regard du log d'intégration généré.

2. Corrigez les éventuelles erreurs.

Best Practice icon.png  Si les erreurs sont trop nombreuses, reprenez le backup de la base Product name - ev itsm.png, corrigez la source tierce et relancez l'intégration.

Étape 4 : Saisie des libellés multilingues des valeurs mises à jour dans les tables de référence

1. Repérez dans le fichier de log les tables liées dans lesquelles des enregistrements ont été mis à jour.

2. Ouvrez la table liée via le menu Références du menu concerné.

3. Saisissez les libellés multilingues des nouvelles valeurs.

  • Les libellés sont mis à jour dans la langue d'affichage de l'utilisateur qui a lancé l'intégration.
  • Dans les autres langues, ce libellé est inscrit entre [ ].

Comment automatiser une intégration

Étape 1 : Sélection du modèle

1. Allez sur le menu Intégration > Modèles d'intégration.

2. Cliquez sur Schedule icon.png en regard du modèle.

Étape 2 : Planification du modèle

1. Renseignez les paramètres souhaités.

2. Cliquez sur Terminer.

3. (Optionnel) Cochez la case Activée pour un lancement automatique de l'intégration.

4. (Optionnel) Enchaînez l'exécution de plusieurs modèles via l'option Dépend de, en sélectionnant le modèle devant être exécuté une fois l'intégration terminée.

Comment consulter un log d'intégration

1. Allez sur la liste des fichiers de log.

  • Menu Intégration > Log d'intégration
  • Depuis un autre module : allez sur le menu Administration > Log d'intégration

2. Cliquez sur Display popup icon.png en regard du fichier de log.

3. Consultez les enregistrements ajoutés / modifiés à l'intérieur d'une table.

  • Allez sur l'onglet Détails.
  • Cliquez sur Display popup icon.png dans l'une des colonnes Ajoutés ou Modifiés ou cliquez sur le lien hypertexte indiquant le nombre d'enregistrements traités.

4. Consultez les erreurs d'intégration via l'onglet Erreurs.

Les assistants

Modèles d'intégration

Déplacer : Modifie le dossier auquel est rattaché le modèle d'intégration.

Via le menu Intégration > Modèles d'intégration :

Edit icon.png : Modifie le modèle d'intégration.

Delete icon.png : Supprime le modèle d'intégration.

Schedule icon.png : Planifie une intégration à partir du modèle. Les paramètres sont pris en compte à partir de la date de prochain calcul et varient suivant le type de périodicité sélectionné :

  • Tous les [N] mois / jours / heures : saisissez la fréquence souhaitée, exprimée en Temps Universel ;
  • Dépend de : lance l'intégration automatiquement après la fin de l'exécution d'une autre intégration (séquencement de tâches) ; la liste propose tous les modèles d'intégration existants ;
  • Date de prochain calcul (Note : Uniquement si l'option de périodicité n'est pas Dépend de) : Date / heure à laquelle est prévue le prochain lancement de l'intégration, réactualisée à chaque exécution de l'intégration. Pour exécuter immédiatement l'intégration, saisissez une date de prochain calcul antérieure à la date du jour.

Best Practice icon.png  Pour vérifier que l'intégration est activée : allez sur la page Administration > Tâches planifiées > Intégrations et vérifiez que le traitement est présent.

Via le menu Administration > Modèles d'intégration d'un module :

Execute icon.png : Exécute le modèle d'intégration.

Log d'intégration

Vider tous les logs d'intégration : Supprime tous les fichiers de log.

L'outil d'exécution des intégrations (smoIntegration)

L'outil smoIntegration permet de lancer des modèles d'intégration à la demande et de façon autonome (i.e. en dehors de l'ordonnanceur Product name - ev itsm.png). Il nécessite l'écriture de lignes de commande pouvant être insérées dans un script (Batch, Powershell, etc.) lancé via un ordonnanceur externe ou une application tierce pour une exécution à heure fixe.

Remarques

  • L'outil smoIntegration est livré sous la forme d'un exécutable situé dans le répertoire <Easyvista>\tools\ (Note : <Easyvista> identifie le répertoire EasyVista sur votre serveur applicatif). 
  • Les modèles d'intégration doivent être définis au préalable dans Product name - ev itsm.png.

   Open url.png  voir  Comment choisir le bon outil pour automatiser votre intégration ?

Attention

  • Pour éviter tout risque de lancer simultanément la même intégration via l'outil smoIntegration et via l'ordonnanceur Product name - ev itsm.png, désactivez son exécution dans les tâches planifiées.

Best Practice big icon.pngBonnes pratiques

  • Pour garantir les performances de la plate-forme Product name - ev itsm.png :
    • planifiez l'exécution des intégrations en dehors des heures de production (nuit, week-end) ou sur les plages horaires sur lesquelles il y a le moins d'utilisateurs connectés pour les plates-formes "24/7" ;
    • limitez le nombre de tâches lancées en parallèle par l'outil smoIntegration.
  • Vous pouvez enchaîner l'exécution immédiate d'un préimport (via l'outil smoBackOfficeClient) et l'intégration immédiate des données (via l'outil smoIntegration). Pour cela, insérez à la suite les 2 lignes de commandes dans un script (Batch, Powershell, etc.).

Syntaxe de la ligne de commande

smoIntegration -account=CompanyAccount [-modelname="IntegrationModel"] [-ip=smoServerIpAddress] [-port=smoServerPort] [-test] [-list] [-listall] [-help]

Liste des paramètres

Paramètres obligatoires

-account : Compte Product name - ev itsm.png de la société sur lequel les données doivent être intégrées.

Example documentation icon FR.png  40000 : base Test ; 50004 : base Production ; 50005 : base Sandbox

Paramètres optionnels

-modelname : Libellé anglais du modèle d'intégration. Notes : Indiquez exclusivement le libellé anglais du modèle. N'omettez pas les guillemets.
-ip : Adresse IP du service smoServer. Note Si elle est précisée dans la ligne de commande, sa valeur surcharge celle trouvée dans le fichier smoServer.ini (variable IP_ADDRESS_USED).
-port : Port du service smoServer. Note : S'il est précisé dans la ligne de commande, sa valeur surcharge celle trouvée dans le fichier smoServer.ini (variable Port_ID).
-test : Permet de tester la ligne de commande pour vérifier les paramètres, sans lancer l'intégration.
-list : Affiche le libellé anglais de tous les modèles d'intégration existants.
-listall : Affiche tous les libellés des modèles d'intégration existants.
–help ou /? : Affiche l'aide de l'outil smoIntegration.

Gestion des erreurs (Liste des codes retours)

0 : Traitement réalisé sans erreur (un log d'intégration est créé)
1 : Le service smoServer n'est pas trouvé.
2 : Le modèle d'intégration n'est pas trouvé.
3 : Le compte Product name - ev itsm.png est invalide.
4 : Un paramètre obligatoire est manquant.
9 : Échec de l'intégration. Note : Ce code erreur n'est jamais retourné avec le paramètre -test.

Exemples

  • Exécution du modèle d'intégration MD sur la base Test 40000, en utilisant le service smoServer à l'adresse 192.16.0.100:22451 :
smointegration -port=22451 -ip=192.168.0.100 -account=40000 -modelname="MD"
  • Affichage de tous les modèles d'intégration existants sur la base Test 40000, en utilisant le service smoServer à l'adresse 192.16.0.100:22451 :
smointegration -port=22451 -ip=192.168.0.100 -account=40000 -list'
Tags:
Modifié par Utilisateur inconnu le 2018/12/20 20:43
Créé par Administrator XWiki le 2013/03/14 16:22

Raccourcis

Recent Updates

Haven't been here in a while? Here's what changed recently:

-   Product name - ev itsm.png
-   Product name - ev sas.png

Interesting Content

How to Automate Integration
Add a Shortcut to an App
History
Quick Dashboard
Full text search - Stop Words

Powered by XWiki ©, EasyVista 2019