ev|Apps Builder - 02.2015 - Présentation des nouveautés


Note : Ceci est un document de sortie de version.
  • Certaines copies d’écran peuvent être légèrement différentes de la version finale car l’amélioration du design est un processus continu jusqu’à la date de sortie.
  • Service AppStore est noté SAppStore ; IT Service Manager est noté ITsm.

Nouveautés sur l'infrastructure : Les Trusted Provider

Un Trusted Provider est un tiers de confiance chargé de gérer l'authentification des utilisateurs à la place du mécanisme d'authentification intégré aux applications.

Notes :

  • Dans cette version, seuls les Trusted Provider ITsm fonctionnent.
  • Les Trusted providers ne peuvent être activés pour un tenant particulier qu'au niveau du CMC EasyVista.

Lorsqu'un Trusted Provider est actif, la boîte de login n'est plus forcément celle des applications mais peut être la boîte de login du Trusted Provider (la boîte de login ITsm par exemple).
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_16bfa1e1.png

Authentification via un Trusted Provider

Lorsqu'un Trusted provider est présent, il est possible de lui déléguer la partie authentification. Dans ce cas, l'application délègue la boîte de login au Trusted Provider (qui affiche sa propre boîte de ) et reçoit en retour un jeton d'accès si l'utilisateur est correctement référencé dans la base du Trusted Provider. L'utilisateur est ensuite validé par le système des SApps via son propre mécanisme de gestion des accès.

Authentification SSO / LDAP via un Trusted Provider

Si le Trusted Provider gère l'authentification en mode SSO, ce fonctionnement est automatiquement appliqué à l'authentification décrite ci-dessus.

Synchronisation automatique des utilisateurs / groupes ITsm via un Trusted Provider ITsm

Le module de gestion des droits d'accès permet de créer des utilisateurs et des groupes (appelés Teams), ainsi que de leur donner des droits. Il est possible d'importer des fichiers CSV d'utilisateurs et de groupes afin d'initialiser ces informations. Dans ce cas, la méthode de synchronisation (et d'initialisation) dédiée aux utilisateurs ITsm qui est appliquée est la suivante :

  • Une personne se connectant à APPS et possédant un compte sur SM voit son compte créé automatiquement lors de sa première connexion : aucune manipulation n'est à réaliser. Lors de la connexion, APPS détecte qu'un Trusted Provider est défini : si lors du processus, quel qu'il soit, un utilisateur ITsm est trouvé, un compte similaire est créé sur APPS (même nom, même mail, même groupes/teams) ; si des teams sont manquants, ils  sont créés et affectés au nouvel utilisateur.
  • Lors des connexions suivantes, une vérification est toujours effectuée permettant d'invalider le compte APPS si l'utilisateur n'est plus valide sur ITsm (date de fin / sortie de l'entreprise renseignée et dépassée). De même, l'appartenance aux différents teams est maintenue en assignant de nouveaux teams ou en désaffectant l'utilisateur de teams dont il ne fait plus partie sur ITsm.

Note : Seuls les teams initialement assignés de cette façon automatique peuvent être à leur tour enlevés automatiquement (les teams créés automatiquement sont flagués et donc reconnaissables pour être par la suite manipulés automatiquement). Les teams créés via APPS ne sont pas concernés par ces manipulations.
 

Nouveautés sur le studio

App Store

L'App Store fait maintenant apparaître la date de dernière modification des applications.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m65ad422.png

Les Custom widgets

De nouveaux widgets réutilisables peuvent maintenant être ajoutés sans avoir de lignes de code à écrire. Ces widgets sont appelés des Custom widgets et apparaissent dans des sections dédiées de la bibliothèque ; ils sont créés en spécialisant un widget existant, c'est -à-dire en définissant ses propriétés une fois pour toutes.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_348a8fd6.png

Création d'un Custom widget

Exemple : Tous les pages sites de la société se finissent par un footer. Il est donc intéressant de créer un widget réutilisable au travers de toutes les pages des applications, à partir du code HTML.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m1e1686b0.png

1. Création d'une nouvelle application composée d'une seule page sur laquelle est placé un layout mono colonne ainsi qu'un widget Secured HTML initialisé avec le code HTML du footer.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_1928803b.png

2. Création du Custom widget : il suffit de cliquer sur wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m5db47c67.png à gauche de l'icône du widget dans la barre des propriétés puis de renseigner les propriétés dans la nouvelle boîte de dialogue :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_4e2724c2.png

  • Le nom du nouveau Custom widget doit être saisi (1). Si un Custom widget de même nom existe déjà, un message d'avertissement est affiché.
  • Les Custom widgets sont privés si la case (2) est cochée. Les widgets privés ne sont accessibles qu'à leur créateur et apparaissent dans une section dédiée de la bibliothèque 'My Custom widgets'.
  • Sous-catégorie du Custom widget (3).
  • Icône du nouveau Custom widget : utilisez les fonctions (4), (5) et (6).
    • Vous pouvez saisir l'URL d'une icône trouvée sur Internet (4). Tous les formats d'image supportés par le navigateur sont autorisés. L'icône apparait dans la fenêtre.
               wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m193fe3b8.png
    • Ou utilisez la bibliothèque standard fournissant plus de 400 icônes réutilisables (5).
               wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m1c8872c9.png
    • Si votre image est au format SVG (ce qui est le cas de toutes les icônes de la bibliothèque), vous pouvez en changer la couleur via (6).
               wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_6bbe403e.png
  • La zone (7) permet de cacher des propriétés du widget initial dans le Custom widget afin qu'elles ne soient plus modifiables. Les propriétés sont classées dans des sections et sous-sections identiques à celle du widget initial. Dans l'exemple, pour cacher la zone de saisie HTML afin que le footer ne puisse pas être édité par la suite, il suffit de cliquer sur la case à cocher 'Hidden' en regard du nom de la propriété Html Code.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_13b3f978.png

3. Il ne reste plus qu'à valider les modifications. Un nouveau Custom widget figure maintenant dans la section de la bibliothèque affichée lors de l'ajout d'un widget :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m4059274b.png

4. La réutilisation de ce widget s'effectue de la même manière que pour les autres widgets, via drag & drop dans la zone de création des applications. On remarque que la section 'Content' pour la saisie du code HTML qui a été cachée n'est plus affichée.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m29faf53b.png

Modification d'un Custom widget existant

Pour modifier un Custom widget existant, il faut créer une nouvelle application, le positionner dessus, le modifier puis le réenregistrer sous forme de Custom widget en gardant le même nom.

Notes :

  • Si vous en changez le nom, vous allez créer un nouveau Custom widget.
  • Si vous avez caché des propriétés, il n'est plus possible de les faire réapparaître pour les modifier à nouveau.

Suppression d'un Custom Widget

Pour supprimer un Custom widget, il suffit de cliquer sur wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m32e7f296.png en haut et à droite de chaque Custom widget. Notes :

  • La suppression ne change en rien les applications ayant utilisé ce Custom widget. Il est seulement supprimé de la liste des Custom widgets disponibles.
  • Les règles de suppression sont les suivantes : Un profil App Center Manager peut supprimer tous les Custom widgets non privés. Un profil App Creator ne peut supprimer que les widgets qu'il a lui-même créés.

Custom widgets et datasources

  • Si le Custom widget est lié à une datasource qui n'existe pas dans l'application dans laquelle le widget est réutilisé, la datasource est automatiquement recréée : toute la connectivité est rétablie lors de la réutilisation du widget.
  • Si la datasource existe déjà dans l'application cible (la comparaison s'effectuant sur le nom de la datasource) mais si sa structure est différente de celle de la datasource originale (celle qui est stockée avec le widget), le nouveau widget ne peut pas fonctionner correctement.

Note : Il est préférable d'utiliser des datasources basées sur des alias que des datasources basées sur des connecteurs. Cette notion assurant un certain niveau d'indépendance entre le widget et les données facilite la réutilisation des widgets en les rendant plus génériques.

Gestion des catégories

Lorsque le nombre de Custom widgets devient important, il est nécessaire de les classer par sous-catégories. Cela s'effectue au niveau de la boîte de dialogue de création du Custom widget.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m7b079856.png

  • La combo-box permet de sélectionner les catégories existantes. Dans la bibliothèque, le widget est alors déplacé dans la catégorie sélectionnée.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m2f1d9081.png
  • L'ajout d'une nouvelle catégorie s'effectue via le bouton '+' à droite de la combo-box.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_51920dce.png
  • Il est possible de modifier les catégories des widgets via drag & drop. Par exemple, pour faire passer le widget 'New York Traffic Info' dans la catégorie Maps Widgets, il suffit de le déplacer dans cette section :
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_15aeb2c3.png

Custom widgets fournis par défaut

Une installation standard du SAppStore intègre les Custom widgets ci-dessous. Les Custom widgets bleus sont liés à ITsm. Ils nécessitent pour certains des vues particulières que le CMC peut vous fournir.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m75bd4828.png

Nouveauté sur la boîte 'Au sujet de…'

La boîte 'Au sujet de…' (accessible en cliquant sur le logo en haut et à gauche du studio) a été enrichie. Elle intègre maintenant la version précise de l'API ITsm, qui correspond au fichier EZVAPI.PHP, ainsi que la version minimale requise. Lorsque la version de l'API installée est antérieure à la version minimale requise, un message d'erreur (en rouge) le signale.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_mbcb6987.png

Harmonisation des thèmes

Lorsque vous choisissez un thème (dans la boîte de propriétés) de l'application, celui-ci ne concerne que l'application et pas du tout le studio de création.
 

Nouveautés sur l'accès aux données

Les contextes d'exécution

Les contextes d'exécution ajoutent une couche d'abstraction au niveau de l'accès aux données. Ils permettent de créer une application sur une base donnée (par exemple une base de tests) puis de la déployer sur une autre base (par exemple une base d'exploitation) sans avoir à changer quoi que ce soit au niveau du paramétrage de l'application. Seul le contexte courant doit être modifié. La notion d'alias utilisée dans le système des contextes est aussi importante pour les Custom widgets.

Notion d'alias

Dans les versions précédentes, une application se connectait à une source de données via une datasource directement 'branchée' sur un connecteur. Ce mécanisme est toujours possible mais il est maintenant possible de choisir de passer par un alias. La figure suivante explicite le fonctionnement de l'alias :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_4f7d9f02.png

Si un alias est présent, il est possible de le sélectionner dans la combo de choix du connecteur lors de la création d'une nouvelle datasource (ici ITsm).
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m16b51b8b.png

Création et édition d'un alias

La gestion des alias s'effectue via un nouvel onglet de la fenêtre des connecteurs. Chaque alias intègre son nom, son type (easyvista ou MYSQL pour l'instant) ainsi que le connecteur correspondant.

L'utilisation de l'alias permet de faire pointer l'application vers une autre base de données SANS avoir à réécrire quoi que ce soit dans l'application (pour autant bien entendu que la nouvelle base soit structurellement compatible). Dans l'exemple ci-dessous, passer par l'alias appelé 'Easyvista ITsm' correspond à utiliser le connecteur 'Easyvista Connector'.

Note : Pour accéder aux fonctions d'édition, il faut avoir au minimum le profil App Center Manager.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m7ef9d440.png

  • La création d'un nouvel alias s'effectue via le bouton wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m306c2e83.png.
  • La suppression s'effectue via wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m5bdae79d.png.

Les contextes d'exécution

Le système des alias est global : la modification de la source d'un alias va modifier TOUTES les applications utilisant cet alias. C'est la raison pour laquelle la notion de contexte d'exécution a été introduite :

  • Un contexte d'exécution correspond à la définition d'un ou plusieurs alias avec le connecteur cible défini.
  • Dans une application, il est possible de choisir le contexte d'exécution courant et par conséquent la base de travail courante de l'application.
  • Le contexte d'exécution permet ainsi de créer une application sur une base de démo (ou sandbox) puis de la déployer ensuite sur une base de production SANS avoir à toucher le paramétrage de l'application.

Création d'un contexte d'exécution

La gestion des contextes d'exécution s'effectue via un nouvel onglet de la fenêtre des connecteurs. Définir un contexte d'exécution consiste à indiquer le connecteur utilisé par tous les alias courants. Cliquer sur un contexte affiche les détails.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m12efef8e.png
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_638c724f.png

Dans l'exemple ci-dessous, 2 alias sont définis : easyvista ITsm et mySQL db, ainsi que 2 contextes : Sandbox et Prod.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m60edde96.png

  • Si une application utilise le contexte Prod, les 2 alias sont basés sur des bases de production.
  • Si une application utilise le contexte Sandbox, elle fonctionne avec des bases de démo.

Choix du contexte courant pour une application

Le choix du contexte courant d'exécution s'effectue via la boîte de propriété de l'application.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m54249e3e.png

Note : Cette boîte peut être vide. Si c'est le cas et si vous utilisez des alias, ce sont leurs valeurs par défaut définies sur l'onglet 'Alias' qui sont utilisées.

En résumé : Comment créer des applications en mode Sandbox puis les publier sur une base de production

1. Avoir une base Sandbox et une base de production.
2. Avoir 2 connecteurs, un sur chaque base. Note : Les connecteurs ITsm ne peuvent être créés que par le CMC EasVvista.
3. Créer un alias Easyvista.
4. Créer 2 contextes d'exécution : Sandbox et Prod, chacun positionnant correctement l'alias Easyvista.
5. Lors de la création de l'application, choisir le contexte Sandbox.
6. Lors de son déploiement, choisir le contexte Prod.

Les 5 premières opérations ne sont à effectuer qu'une seule fois.
 

Enregistrement courant / Synchronisation de widgets

Enregistrement courant

La notion d'enregistrement courant apparaît lorsqu'un widget est connecté à une base de données et apparaît différemment en fonction des widgets : surlignage vert pour un widget Data Viewer, infobulle pour un widget Google Maps.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m6bef34ff.png

Sur un widget Data Viewer, il est possible de désactiver l'affichage de l'enregistrement courant via une propriété dédiée.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_4674dcb0.png

Synchronisation entre widgets

L'ajout de la notion d'enregistrement courant a une conséquence importante immédiate : tous les widgets pointant vers la même source de données sont automatiquement synchronisés. Cela signifie que si l'on change l'enregistrement courant via un widget, il est également modifié sur tous les widgets utilisant la même source de données qui sont automatiquement rafraîchis.

Dans l'exemple ci-dessous, 3 widgets utilisent la même datasource : un widget Data Viewer en mode Liste (1), un widget Google Maps (2) et un widget HTML sécurisé (3) dans lequel une fiche a été construite.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m294aad02.png

Si on clique sur une ligne du Data Viewer, les 2 autres widgets sont automatiquement rafraîchis pour refléter le nouveau contenu.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m264d0a4a.png

De la même façon, si on clique sur une pastille sur le widget Google Maps, la zone surlignée en vert se modifie sur le Data Viewer et la fiche se modifie pour afficher les bonnes informations.
 

Nouveautés pour l'environnement ITsm

Gestion du drill-down ITsm

Lorsque la source de données utilisée est de type easyvista ITsm et que les données sont agrégées, il est possible d'effectuer des opérations (avec certains widgets) de drill-down afin de descendre des niveaux d'arborescence. Note : Sur les widgets Data Viewer, la fonctionnalité est disponible uniquement en mode Grid.

Application exemple

      wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_be2b05f.png

  • L'application est composée de 5 widgets : un widget Breadcrumb (1), un widget Bar Chart (2), un widget Pie Chart (3), 2 widgets Data Viewer (4) et (5).
  • Tous les widgets sont connectés à la même datasource ITsm présentant la liste des équipements triés par localisation, qui est identique à la vue du drill-down dans ITsm.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m5fe6b2ea.png
  • Les 2 widgets Bar Chart (2) ou le widget Pie Chart (3) détectent que la datasource permet le drill-down et autorisent le clic sur les barres ou les portions du camembert : lorsqu'on clique sur l'une des localisations affichées sur l'un des 2 widgets, un drill-down est alors effectué sur la localisation 'Los Angeles'. Comme tous les widgets basés sur une même datasource sont synchronisés, les autres widgets sont réaffichés avec les valeurs associées au bon niveau de drill-down.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_15379795.png

Widget Breadcrumb

Ce nouveau widget ((1) sur l'application exemple ci-dessus) permet de naviguer dans les niveaux de drill-down. Il est possible de cliquer sur n'importe quel niveau supérieur afin de revenir à la position correspondante.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_d98cb92.png

Le widget utilise 2 paramètres :

  • la datasource à utiliser : dans l'exemple, il s'agit de la même datasource que les autres widgets. Le mécanisme de synchronisation automatique se charge ensuite de gérer toutes les mises à jour ;
  • le séparateur à utiliser entre les niveaux affichés lors de l'utilisation du widget.

Vue agrégée et vue Liste (flat)

Lors du drill-down sur une grille de données, ITsm propose 2 types de vues, qui sont également disponibles dans une application. Note : Il est possible de faire coexister des widgets affichant une vue agrégée et d'autres utilisant une vue Liste. Le mécanisme de synchronisation se charge de tout le travail.

  • Une vue agrégée (par défaut), correspondant à au widget Data Viewer ((4) ci-dessous).
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m68c8bdcb.png
  • Une vue Liste (flat) à laquelle on accède via wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_7c08c95f.png dans la barre d'outils de la grille. Elle affiche tous les enregistrements situés sous le niveau courant et ses sous-niveaux, et correspond correspondant au widget Data Viewer ((5) ci-dessous).
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_1c7206d4.png
  • Le choix du type de vue s'effectue via une propriété dédiée dans la section Content du widget Data Viewer : La case est cochée pour la vue en mode agrégé ((4) ci-dessous) et décochée pour la vue en mode Liste ((5) ci-dessous).

Note : Les widgets qui autorisent le choix du type de vue sont les suivants : Data Viewer, Filtre, tous les dérivés du widget HTML (HTML secured, HTML Composer, etc…).
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m633d91d4.png
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_5abf6bde.png

Gestion de l'adresse pour les sources ITsm

Le widget Google Maps permet de sélectionner un champ de la source de données à utiliser comme adresse. C'est ce champ qui permet de positionner les enregistrements sur la carte :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_10dcd691.png

Sous ITsm, le champ adresse des localisations est distribué entre plusieurs champs le rendant ainsi inexploitable directement via le widget Google Maps :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_25f8c155.png

Un nouveau mécanisme a été rajouté afin de concaténer tous les champs adresse dans un nouveau champ (virtuel) utilisable depuis une application.

  • Ce champ est rajouté dès qu'une vue mettant en œuvre un champ de la table AM_LOCATION est utilisée.
  • Il y a autant de champs rajoutés que d'occurences de la table AM_LOCATION dans la requête.
  • Le nom du nouveau champ virtuel se présente sous la forme “Full Address (NOM_PHYSIQUE_DE_LA_TABLE)”.
  • Ce champ est automatiquement descendu par héritage pour les localisations enfant qui ne possèdent pas d'adresse renseignée exactement sous ITsm.

L'exemple ci-dessus utilise la requête ITsm Operation > Incidents > Tous les incidents et une vue Liste contenant le bénéficiaire et sa localisation. Un champ a été automatiquement ajouté pour contenir l'adresse concaténée : « Full Address (AM_RECIPIENT_LOCATION) », qu'il est maintenant possible d'utiliser sur le widget Google Maps.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_76631b5a.png

Les barres d'actions

Ce mécanisme permet de mettre en œuvre toutes les actions de validation ITsm et les actions de fin sur les actions des incidents et demandes de service depuis une application.

Fonctionnement général

  • Lorsqu'on accède à une fiche d'une demande de service sous ITsm via la liste 'Mes actions' et lorsqu'on clique sur le bouton 'Terminer', l'assistant de validation de l'action est ouvert, avec 3 choix possibles d'action.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m75ad4653.png
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m15d49101.png
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_47380bfa.png
  • Une application affiche cette même la liste 'Mes actions' d'ITsm : les boutons d'action affichés correspondent aux actions de validation réalisables sur la fiche ITsm correspondante. Ils sont utilisables à la fois en mode Liste (via un widget Data Viewer) ce qui est impossible sous ITsm, et en mode Fiche.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_5aba41b8.png
  • Sur les actions de validation, 3 possibilités :
    • Accepter : Aucune boîte supplémentaire n'est affichée
    • Refuser : Une boîte invite à saisir le commentaire de l'incident
    • Demande d'information : Une boîte invite à saisir la question
  • Sur les autres actions, le bouton 'Terminer' affiche un formulaire où l'utilisateur est invité à saisir la date de fin, la durée de l'action ainsi qu'un éventuel commentaire.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m71ef95be.png

Mise en place

  • La barre d'actions est gérée par un nouveau tag #[EZVTAG-ACTIONS]#  qu'il est possible de positionner via un nouveau bouton sur la barre d'outils de l'éditeur HTML. Pour que ce tag fonctionne, il faut que la datasource utilisée sur le widget pointe vers la table action ITsm. La vue doit être 'Mes actions' ou 'Les actions de mes groupes' pour que le système fonctionne correctement.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m2853ebf2.png
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_41380ea3.png
  • Lorsqu'un questionnaire est associé à l'étape de workflow, il est affiché à la suite. Exemple sur l'action 'Refuser', où le questionnaire a été rajouté après le commentaire du rejet :
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_31babd17.png

Nouveautés sur les questionnaires

Le système des questionnaires ITsm a été refondu. Il est maintenant compatible avec les nouveautés des questionnaires de la version de février d'ITsm, sa charte graphique est plus proche de celle des applications et il fonctionne parfaitement sur mobiles en mode responsive design.

Les limitations du système actuel sont les suivantes :

  • Pas de support des questions SQL
  • L'affichage est toujours mono-colonne
wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m602cd07c.pngwiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_14006231.png
Version Mobile du questionnaireVersion Desktop du questionnaire
 

Nouveaux widgets et widgets modifiés

Nouveautés globales sur les widgets

Nouveau Color Picker

Le Color Picker (choix d'une couleur dans une palette) se présente maintenant sous la forme suivante.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m3599cdaa.png

Gestion de la hauteur des widgets

Cette fonction permet de s'assurer que l'éventuel ascenseur présent sur le navigateur est géré par le widget le plus haut de la page. Ce mécanisme correspond à une organisation de site assez classique, comme l'exemple ci-dessous à 3 colonnes.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_cbd7551.png

Sur le widget du milieu, l'option 'Set Full Height' (dans la section 'Thème') a été cochée. Dans ce cas, la taille du widget est calée sur son contenu et la scrollbar du navigateur gère ce widget particulier.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_6e997e99.png

Nouveaux tags utilisables dans du code HTML

Les widgets basés sur le Widget HTML exposent des tags utilisables à l'intérieur du code HTML. Comme le montre l'exemple suivant (basé sur Street View), vous pouvez utiliser les 2 tags #WIDTH# et #HEIGHT# qui sont dynamiquement remplacés à l'exécution par la largeur et la hauteur du widget.

<img alt="Image Street View" src="http://maps.googleapis.com/maps/api/streetview?size=#WIDTH#x#HEIGHT#&amp;location=#[FIELD('Localisation')]#&amp;heading=-13&amp;fov=90&amp;pitch=1&amp;sensor=false" />

Widget Menu

Ce widget se trouve dans la catégorie 'Basic' de la bibliothèque. Il permet de réaliser toutes sortes de menus, horizontaux ou verticaux, utilisables en mode desktop, sur tablettes ou mobiles.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m3ff179a7.png wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_mc0fd972.png

Description

Un menu se compose de plusieurs entrées caractérisées par un libellé, une icône (tous 2 optionnels) et une action à effectuer.

  • La section 'Content' permet de jouer sur la présentation globale du menu et d'avoir une présentation différente pour les mêmes éléments de menu, en modifiant les couleurs des icônes, du fond des menus, de la position et la couleur du texte etc…
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_49527e98.png  wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m961d329.png
  • La section 'Data' permet la gestion des différents éléments du menu :
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_e9242f5.png
    • La zone (1) permet de choisir l'icône de l'élément de menu dans une bibliothèque d'images SVG (la même que celles des Custom widgets).
               wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_5807432a.png
    • La zone (2) permet de saisir le libellé de l'élément de menu.
    • L'icône (4) permet de supprimer l'élément courant.
    • L'icône (5) permet de réorganiser via drag & drop les éléments entre eux (un mécanisme similaire existe déjà pour de nombreux widgets).
    • La zone (3) permet de sélectionner l'action qui sera effectuée lors du clic sur le menu.

Les différents types d'action possibles

  • Affichage d'une autre page de l'application : option 'Page Link' puis choix de la page dans la combo-box.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m1345bd37.png
  • Affichage d'une page WEB dans un autre onglet : option Href puis saisie de l'URL.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_6751f7d4.png
  • Lancement d'une autre application : option 'Application Button' puis choix de l'application dans la combo-box. L'application IT Dashboard permet de créer des Apps 'launcher' servant de base au lancement des autres applications.
    Note : Aucune vérification n'est effectuée sur les droits d'accès. Il faut veiller à ne pas donner l'accès à des applications que l'utilisateur ne pourra pas lancer car interdites par ses droits d'accès. Un message d'erreur apparaît dans ce cas.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_41af455f.png
  • Création d'une demande de service : option 'New Request Button' puis saisie du GUID du service
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m259a16e7.png wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_73aecb18.png
    Notes :
    • Cette option fonctionne uniquement pour ITsm. Pour qu'elle soit active, il faut d'une source de données soit indiquée sur le menu et qu'elle corresponde à une datasource pointant vers la table SD_CATALOG.
    • Aucune vérification n'est effectuée sur le domaine de l'utilisateur. Il faut veiller à ne pas positionner des entrées de menu sur des créations de demandes que l'utilisateur ne pourra pas effectuer par la suite.

Widget Sliding Images

Ce nouveau widget se trouve dans la catégorie 'Basic' de la bibliothèque. Il est similaire aux widgets Sliding Pages et Sliding Panel mais il est dédié à la gestion des images.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_52c6301c.png  wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m39a6134d.png

  • La zone (1) affiche l'image courante.
  • Le bouton (2) permet d'uploader une nouvelle image.
  • Le bouton (3) permet de supprimer l'image courante.
  • L'icône (4) permet de réorganiser via drag & drop les images entre elles.
  • Le bouton (5) permet d'ajouter de nouvelles images.

Widget HTML Composer

Ce nouveau widget se trouve dans la catégorie 'Basic' de la bibliothèque. Il permet la création rapide de pages via un système de snippets qu'il est possible de réutiliser et de paramétrer pour créer des mises en pages efficaces. Plus de 300 snippets réalisés par des designers professionnels sont utilisables.

L'édition du contenu s'effectue via wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_61c7bc80.png dans la zone 'Content'.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_6718a9e.png wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_3b59c16a.png

La fenêtre d'édition

      wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m59908d7f.png

  • La zone (1) est la zone principale de travail. Les snippets sont placés les uns sous les autres (3 snippets dans l'exemple ci-dessus, cernés d'un rectangle rouge).
  • Les snippets (3) sont disponibles sur cette zone et ils sont catégorisés (2). L'ajout d'un nouveau snippet s'effectue via drag & drop.
  • En cliquant sur une section, une barre d'outils apparaît à sa gauche.

La barre d'outils d'un snippet

      wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m71fb01a5.png

  • (1) : permet de repositionner le widget verticalement. Il doit être maintenu en même temps que vous effectuez le déplacement à la souris.
  • (2) : affiche un éditeur de texte contenant le code HTML du snippet.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_68ef9d2a.png
  • (3) : permet de dupliquer le snippet.
  • (4) : permet de supprimer le snippet.

Les éléments constitutifs d'un snippet

Chaque élément d'un snippet peut être édité séparément. En cliquant dessus, des options de paramétrage dédiées apparaissent.

  • Paramétrage d'une image, via 2 icônes : wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_4e04263e.png : permet de définir les éléments HTML ; wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_mb0ab424.png : permet de télécharger une image.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_58a840f8.png
  • Paramétrage d'un texte, via une barre d'édition apparaissant en haut : elle contient les habituels boutons d'édition, ainsi que 3 boutons dédiés aux applications et à ITsm.
    (1) : permet de sélectionner une page à afficher à la place de la page courante.
    (2) : affiche la page choisie sous forme de fenêtre popup.
    (3) : permet de sélectionner un champ via le data picker.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_2408f5ae.png

Nouveautés sur le widget Google Maps

Modifications globales

Le niveau de zoom lors de l'affichage de cartes peut dorénavant être finement réglé via les nouvelles options de la section 'Visualisation' :

  • La première option permet d'indiquer que le niveau de zoom doit être automatiquement ajusté pour que toutes les 'pastilles' tiennent à l'écran.
  • La deuxième option (antinomique) permet de spécifier un niveau de zoom par défaut.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_2ffd58b2.png

Nouveau mode de visualisation 'PinCircle'

Cette représentation est compatible avec le choix de seuils permettant de placer des pastilles de couleur sur la carte.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_64848b4d.png wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m1d018580.png

Gestion des moyens de transport

Une barre optionnelle est située dans la zone inférieure de la carte et permet :

  • d'afficher le temps de transport entre la localisation courante de l'utilisateur connecté et le lieu sélectionné, via différents moyens de transport ;
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m6c6ca342.png
  • d'afficher ou de masquer les informations sur le trafic routier ainsi que les itinéraires de transport en commun en utilisant les cases à cocher en regard de chaque mode de transport ;
  • de choisir le moyen de transport courant (métro, train, tramway etc…) via la flèche située à droite de l'icône correspondante.
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_647bdeb.png

Le paramétrage de ces nouvelles fonctions s'effectue via des cases à cocher dédiées dans la section 'Visualisation' :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_66e183f5.png

  • Les 2 premiers paramètres doivent être activés pour que la barre s'affiche.
  • Le premier paramètre demande l'autorisation de la récupération courante de l'utilisateur connecté. Le navigateur est susceptible d'afficher la première fois une boîte de dialogue pour l'autoriser à récupérer la position courante : il est conseillé de l'activer tout le temps.
  • La position courante est matérialisée par un marqueur particulier sur la carte :
             wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m668fc83e.png

Nouveautés sur le Data Viewer

Il est maintenant possible de définir une taille minimale pour les cellules en mode mosaïque. En mode responsive design, le système va calculer en permanence le nombre de cellules affichées sur une ligne afin que la largeur des cellules ne descende pas en deçà de cette valeur.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_229f5ccc.png

Nouveautés sur les composants graphes

Nouveautés globales

De nouvelles palettes de couleurs ont été ajoutées.

Widgets Bar Chart, Line Chart et Pie/Donut Chart

Il est maintenant possible de limiter le nombre de données remontées (important pour éviter des problèmes de performance sur de gros ensembles de données) et de limiter le nombre de données affichées.

Lorsque le nombre de données affichées est moins élevé que le nombre de données remontées, une zone 'Others / Autres' sommant les éléments non affichés est présente sur le graphe.

Note : Il n'est pas possible de faire du drill-down sur la valeur 'Others'.
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_m3f5fa3d4.png

Exemple d'un Pie Chart avec 10 valeurs affichées parmi un maximum de 20. Et le même graphe avec seulement 5 valeurs affichées :
         wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_2d14854d.png wiki Easyvista Service Apps 2015_FEBRUARY_FR_html_12c6e6ea.png

Widgets Bar Chart et Line Chart

  • Les nombres de grande taille sont affichés au format 'Big number' (avec un suffixe K, M etc… selon le cas), de la même façon que pour le widget KPI.
  • Les propriétés communes au widgets Bar Chart et Line Chart ont été harmonisées.
  • Possibilité d'afficher en biais les longs libellés sur l'axe des abscisses.
  • Possibilité de tronquer les libellés.
  • Possibilité de modifier la taille de la zone d'affichage des libellés (Bottom margin).
     

Compatibilité avec les versions précédentes

Widget Data Viewer

En mode cellule, les éléments étaient par défaut centrés. Ils sont maintenant correctement justifiés à gauche. Certaines applications devront donc être légèrement reprises si le contenu des Data Viewer n'est plus correctement aligné.

Tags:
Modifié par Utilisateur inconnu le 2017/04/25 15:39
Créé par Administrator XWiki le 2015/03/25 15:39

Raccourcis

L'actualité mensuelle
•  Newsletter

Tous les changements
•  Service Manager
•  Service Apps
•  Self Help
•  Service Bots

Powered by XWiki ©, EasyVista 2021